Encore humide du bain
Le corps se réchauffe dans la serviette
Sur la table s’étend disponible au mains
elles s’approchent, lient ce corps offert sans défenses
les menbres en croix, il supplie qu’elles viennent en lui
Les mains otent le tissus protecteur de ses formes
d’un mouvement arrondi étendent l’huile parfumée
S’attardent sur les pieds, cm carrés
Ces mains expertes remontent la jambe, lent va et vient
surfent sur les galbes offerts, enduisent de douceur
le dos relaché elles stimulent et relaxent …
parcourent la nuque, les épaules.. frissons
retournement, le paysage change
les mains redescendent, circulaires ondées
parcourent et caressent et ne cessent
le bien être pousse à l’offert, touchant et lassif
Elles profitent et longement s’immicent
Un baiser et de la pointe des pieds, les mains se retirent

Ce corps qui supplie de ne pas les voir partir…

P.