Etre dominant, n’est pas une chose facile. Cette attitude est aussi importante que celle que la soumise a décidé de se vivre.

Chaque jour, j’essaie de me remémorer ce qui suit car se connaître et se maîtriser est primordial avant de le faire sur quelqu’un qui s’abandonne àvous.

Voici mes axes de travail:

Patience :

Savoir donner le temps de la réflexion avant engagement. Etre fort et doux à la fois et ne pas essayer de dominer si l’acceptation n’est pas acquise.

Humilité :

Pas de vernis, pas de faut, être soi même, simple et naturel. Quand on se masque ou se vante, on a rien à gagner; que la chance de se ridiculiser.

Ouverture :

Les différences font grandir. Une soumise apprend tout autant que l’inverse. On a tous ses points de vues vus sous des angles différents. Donc, regarder et s’intéresser plutôt que de contempler son nombril.

Communication :

Pas de communication , pas de relation. Comment avancer si une synergie et un échange permanent ne sont pas installés. Connaître envies, goûts, appréhensions, limites, santé de ma partenaire.

Honnêteté :

On est tous des éternels apprentis. Alors j’évite de tromper sur mes compétences, de toute façon ca se verrait. Penser sécurité et être sincère envers soi même ne sont pas des options.

Sensibilité :

Être sensible et attentif ne constituent pas des signes de faiblesse. Au contraire, c’est cultiver la confiance mutuelle. Une soumission est un cadeau, je me dois d’être consciencieux et non ordonnateur aveugle.

Réalisme:

Içi, tout est fantaisie, nous sommes hors du monde. Je privilégie le pouvoir , le contrôle et la sensibilité. Et surtout ne jamais oublier qu’ une soumise n’est jamais une prisonnière mais un don en prêt.

Hygiène :

Pas de place pour le laisser aller. Avoir un hygiène de vie est aussi important. Et puis le Safe Sex, c’est pas fait pour les chiens. Mais pour moi le plus important est de bien me maîtriser et ne jamais perdre le contrôle.